<tr bgcolor="#872B06"> <td>&nbsp;</td> <td height="25" bgcolor="#872B06" class="menu"><div align="left">La chorale</div></td> <td height="25" bgcolor="#872B06"><img src="http://www.afrikara.com/Images/ic_chorale.gif" width="29" height="15"></td> </tr>
ACCUEIL
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
 
abosolo.com
Société & Politique sur Afrikara
Les derniers commentaires
  Mindjai : Grand Medium Marabout Voyant Maitre Mindjai ( 13 Février 2017 20H22)
Le Medium Voyant Mindjai réunit pour vous les meilleurs services de Médium et occultes, reconnus pour ses dons de voyance et de révélation, la qualité [lire la suite]
  Mindjai : Grand Medium Marabout Voyant Maitre Mindjai ( 13 Février 2017 20H22)
Le Medium Voyant Mindjai réunit pour vous les meilleurs services de Médium et occultes, reconnus pour ses dons de voyance et de révélation, la qualité [lire la suite]
  Mindjai : Grand Medium Marabout Voyant Maitre Mindjai ( 13 Février 2017 20H21)
Le Medium Voyant Mindjai réunit pour vous les meilleurs services de Médium et occultes, reconnus pour ses dons de voyance et de révélation, la qualité [lire la suite]
  corine : témoignage sur le retour de mon ex mari ( 31 Janvier 2017 22H59)
Je me nomme corine âgée de 32 ans j'habite dans le 59139 wattignies .
J'étais en relation avec mon homme il y a de cela 4 ans et tout allait bien ent [lire la suite]
  Angella Lamoire : URGENT ATTENTION ARNAQUES !! ( 31 Janvier 2017 19H32)
ATTENTION ARNAQUES !! Les offres de prêts entre particuliers sont majoritairement des arnaques. Le but de ces escrocs, généralement situés dans des di [lire la suite]
  atakpa : MAÎTRE Atakpa POUR LA RICHESSE SANS FIN DANS LE MONDE ( 19 Janvier 2017 00H39)
MAÎTRE Atakpa POUR LA RICHESSE SANS FIN DANS LE MONDE


CONTACT:
maraboutatakpa@gmail.com


Whatsapp: 00 22996981239


What [lire la suite]
  Yasmine : Santé et bien etre ( 29 Décembre 2016 20H54)

Je viens pour témoigner de la compétence d'une personne. Certains pourront croire que je suis venu pour lui faire de la pub oui j'accepte puisqu'il [lire la suite]
  gontran hounsinou : SOLUTIONS A TOUS VOS PROBLEME DE VIE ( 03 Décembre 2016 20H46)
SOLUTIONS A TOUS VOS PROBLEME DE VIE
Grand marabout vaudou sorcier de retour d'affection rapide et immédiat
Réalise pour vous des prières de sortilè [lire la suite]
  Maitre Marabout Zo : Maître Marabout Spirituel Voyant Zo ( 21 Novembre 2016 14H32)
Maître Marabout Spirituel Voyant Zo vous apporte son aide en (Amour, Chance, Richesse, Justice, Anti balle, Gloire, Vente, achat, Commerce ,Etc .. ) C [lire la suite]
  Madoché : Témoignage d’un prêt reçus chez Mme Catherine ( 04 Octobre 2016 22H25)
Bonjour J’ai bénéficier d’un prêt de 35.000€ de Mme Catherine Dumotier sur une durée de remboursement de 5ans auprès de Mme Catherine Dumotier qui fai [lire la suite]
»Ajouter votre commentaire«
»Voir tous les commentaires «

Afrikara rend hommage au grand Homme qu'était Aimé Césaire. Que représentait pour vous Aimé Césaire?
L'un des pères fondateurs de la négritude
l'un des plus grands poètes du XXe siècle
un homme d'action, un militant, défenseur de l'identité nègre
un "éveilleur de conscience" de l'identité Noire
un pont entre les Antilles et la mère Afrique
l'homme politique le plus emblematique de la Martinique
Un homme debout, un Négre avec N majuscule
Autre
 

 Résultats

 Liste des sondages

Fermetures des consulats ? Chiche ! 
10/06/2008

Le torchon brûle actuellement entre la RDC officielle et la Belgique officielle. En effet, Joseph Kabila Kabangué, héritier présidentiel de son défunt papa, Laurent Désiré Kabila, via un pouvoir servi sur un plateau doré des diamants du Katanga par un cénacle  composé d’amis et fidèles du tombeur de Mobutu, n’a pas apprécié apparemment la sortie très remarquée du ministre belge des Affaires étrangères, Karel de Gucht, récemment à l’encontre, veut-il nous faire savoir, du peuple congolais ! Ah ! ces histoires belges, belgicaines, RDCiennes, zaïroises, flamandes et wallonnes… on ne s’en lasse jamais. On pourrait continuer à en ricaner, si la question de fonds, encore une fois n’était pas les rapports que nos Etats se doivent d’entretenir avec les Etats occidentaux. Si en réalité il n’était question des rapports de force entre le Nord et le Sud. Si au fond, il ne s’agissait des questions de… Maîtres à Esclaves.

La liste est longue, très longue, trop longue même à notre goût à tous, jeunes africains de ces querelles stupides entre en général nos Etats et ceux d’Occident

Les 1ers rapports entre ces deux territoires (l’actuel royaume de Belgique et l’actuelle RDC) datent officiellement du XIXème siècle quand, par le biais de Henry Morton Stanley, né John Rowlands, le roi des Belges Lépolod II commença à prendre possession de cet immense territoire (80 fois ses propres terres, on ne le dira jamais assez !). Hommes, faune et flore, tout devint possession de ce géant barbu qui mangeait comme 10 Gargantua, avide d’argent comme ce n’est pas permis.

De 1880 à 1960, la Belgique officielle et les pseudo explorateurs de toutes sortes, venus d’un peu partout en Occident se servirent allègrement, tuant, égorgeant, trucidant, décapitant, mutilant, violant les Hommes, violant le sol et le sous sol par une surexploitation digne de la fameuse mission civilisatrice que s’était assignée l’Occident officielle sur la négraille d’Afrique.

Passons.

 

1958, du 17 avril au 19 octobre, se tient en Belgique l’Exposition universelle. Patrice Emery Lumumba fait partie des Congolais invités à y assister. Les Belges commettent là une faute grave qui ne fait que s’ajouter à l’oppression subie par les populations africaines sous leur joug. En effet, exaspérés par les portraits dégradants et insultants présentés lors de cette expo par la Belgique, Lumumba et des amis créent des contacts avec des cercles combattant le colonialisme. Après son retour sur sa terre natale, il crée le 05 octobre 1958 le MNC (Mouvement national congolais), ce qui lui permet d’aller à Accra jouer sa partition à la Conférence panafricaine. En 1959 en compagnie d’autres mouvements politiques, il tient une réunion à Stanleyville (actuelle Kisangani). La Belgique fait fi du monde qui y assiste et essaie d’attraper le combattant de la liberté : 30 morts au cours de l’émeute. De nos jours, lors du moindre concert des pseudos chanteurs des 2 rives du Congo, à la moindre bousculade, on évoque les gris-gris des artistes comme causes… Quelques jours après, Lumumba est néanmoins pris dans les filets de l’occupant et jugé et condamné le 21 janvier à 6 mois de prison.

Une page des relations tumultueuses entre les deux pays est écrite.

 

1960, le 30 juin précisément. Bruxelles, alors que tout le monde, Belges et Congolais, est persuadé que Emery Patrice Lumumba ravalera son chapeau et soit se taira, soit tiendra un discours lisse. Un discours sirupeux aux basques et à la culotte de Baudoin Ier, roi des Belges (fils de Léopold III et petit neveu du tristement célèbre Léoplod II). Hélas ! pour tout ce beau monde, il n’en est rien. L’homme est dans une forme éblouissante. Tellement étincelante qu’il éclipsera toute l’assistante et que près de 50 ans après, on en parle encore, oubliant même la présence du falot Joseph Kasa Vubu.

"Nous avons connu le travail harassant exigé en échange de salaires qui ne nous permettaient ni de manger à notre faim, ni de nous vêtir ou de nous loger décemment, ni d'élever nos enfants comme des êtres chers. Nous avons connu les ironies, les insultes, les coups que nous devions subir matin, midi et soir, parce que nous étions des nègres...Nous avons connu nos terres spoliées au nom de textes prétendument légaux, qui ne faisaient que reconnaître le droit du plus fort, nous avons connu que la loi n'était jamais la même, selon qu'il s'agissait d'un blanc ou d'un noir...Qui oubliera, enfin, les fusillades où périrent tant de nos frères, ou les cachots où furent brutalement jetés ceux qui ne voulaient pas se soumettre à un régime d'injustice ?"

Aux dires de nombre d’observateurs et experts en intelligence, Lumumba signa peut-être là son arrêt de mort, et écrivit la 2ème page des soubresauts entre le Congo officiel et la Belgique. Après son refus de céder aux sirènes US, le Premier ministre congolais sera exécuté le 17 janvier 1961, à l’âge de 35 ans et demi, en pleine fleur de l’âge, comme nombre de nationalistes africains, en compagnie du lieutenant général Maurice Mpolo et du sénateur Joseph Okito, avec l’aide des traîtres Joseph Désiré Mobutu (homme fabriqué au départ par… Lumumba soi-même !) et Moïse Kapenda Tsombé (lui-même semble-t-il aidé par Godefroid Munongo Mwenda M’Siri, Evariste Kimba, etc.) hommes qui exécutèrent les ordres de la CIA et de la Belgique. Les Belges Gat et Vercheure seront aussi de la partie.

Nouvelle page écrite.

 

1988. Mobutu, incarnation suprême du despote dans la droite ligne ou presque de Jules César s’insurge… encore contre la Belgique (décidément !). « Je croyais trouver des amis, je n’ai trouvé que des comptables ! » dira-t-il alors, après que ses Mes belges lui aient montré une partie de l’étendue de ses dégâts concernant l’argent du contribuable congolais. Le pauvre avait oublié qu’entre Etats, le mot amitié est aussi valable qu’entre deux gladiateurs dans la Rome antique. C’est ainsi qu’il enverra en 1989, à la RTBF (TV belge) un triumvirat composé de ses missi dominici, dirigé par Me Kamanda wa Kamanda (avec Nimy Mayidika et le Pr. Mpinga Kasenda) aller porter le message du prophète Mobutu. Prophète blessé, outragé par la presse belge qui osa mettre en doute ses origines paternelles, le présentant tantôt comme un… bâtard. Mobutu et ses valets furent tellement satisfaits de cette démonstration (il faut reconnaître que les gaillards furent d’une éloquence rare, en faisant fi du contenu de leur message) que cette émission passa et repassa à la TV zaïroise un bon paquet de fois. Me Kamanda wa Kamanda alla même jusqu’à évoquer « la fin des relations privilégiées entre le Zaïre et la Belgique » Ouf ! il était temps ! Les journalistes belges, franchement, furent terrassés. Quand la très célèbre équation fut présentée, 1=4 (1 franc belge [fb] investi au Zaïre rapportant 4 fb), les adolescents que nous étions furent subjugués. Vraie ou fausse, cette équation marqua les esprits. Le 30 décembre 1989, il est annoncé que désormais, Sabena (compagnie aérienne belge) subira le même traitement que Air Zaïre : 2 vols/semaine vers Kin la belle. Le transfert des bureaux des entreprises publiques zaïroises ayant une représentation en Belgique, vers d’autres pays est annoncé. Les entreprises zaïroises retirent leurs avoirs dans les banques UZB et BCZ (filiales de banques belges). Le 13 janvier 1989, le Traité d’«amitié, d’assistance et de coopération » signé en 1960 est dénoncé de même que la Convention générale de coopération du 28 mars 1976. La série des « sanctions » et autres suspensions est longue. 

Nouvelle page…

 

2008. Mois d’avril, 3 ministres belges foulent le sol congolais et parlent encore de « coopération », de « priorité ». On entend même Karel de Gucht dire au journal Le Potentiel que « La RDC constitue un pays prioritaire pour la Belgique ». Le jeune Joseph Kabila est content, il ne dit rien. Il reçoit même les trois « amis » (question à 1.000.000 de fb : combien de ministres congolais sont reçus par Albert II et/ou par les Premiers ministres belges lorsqu’ils se rendent à Bruxelles ?). Kabila fils accorde une interview à la journaliste belge Colette Braeckman. Les propos tenus à a dame sortent de l’ordinaire. Le jeune Kabila, l’homme qui a dit merci et amen à la colonisation, devant des parlementaires belges peu avant les élections de 2006 dans son pays est sorti de la langue de bois. Piqué par je ne sais quelle guêpe, il a décidé à son tour de sortir son dard. On a pu y lire notamment : (...) Je constate que chaque fois qu’une mission est dirigée par le ministre des Affaires étrangères, c’est avec beaucoup d’arrogance, comme si nos visiteurs venaient ici pour nous donner des leçons. C’est inacceptable. Le Congo n’acceptera jamais cela, et surtout pas moi. Un autre peut-être, mais pas moi. Dans ce pays, on a versé le sang, et pour notre indépendance, et pour notre libération. Je n’accepterai jamais de leçons de la part de qui que ce soit, qu’il s’agisse du ministre des Affaires étrangères belge ou chinois, peu importe. La Belgique doit décider du type de relations qu’elle souhaite entretenir avec le Congo (...)

A la question de savoir si l’incident était clos, le Kabila Jr. répond : Il n’y a pas d’incident, car je n’ai pas voulu qu’il y en ait, il n’y a eu que le début d’un incident, quelque chose comme une provocation… Je sais seulement qu’en Angola, en Afrique du Sud, en Tanzanie, au Soudan et ailleurs, si la délégation belge portait un message comme elle l’a fait ici, elle aurait été chassée. C’est la dernière fois que j’ai accepté de recevoir une délégation porteuse d’un tel message. La prochaine fois, il y aura certainement un incident…

C’est vraiment dommage que sur le champ, il n’ait pas pris la bonne résolution de mettre ses importuns visiteurs à la porte aussitôt les propos tenus. Même ceux et celles qui ne l’apprécient guère, mais qui sont pour l’indépendance de l’Afrique l’auraient applaudi des deux mains, des deux pieds.

Mais qu’a donc dit notre « ami » Karel de Gucht (KdG) au point d’énerver son hôte ? Qu’a-t-il ajouté en Chine qui entraîne cette profusion, ce déluge d’indignations, de réprobations tant par les glandes lacrymales que par des plumes très acérées des deux pays ?

Le 22 avril 2008, lors de ce fameux voyage, KdG jette un pavé dans la marre en demandant aux autorités locales de faire preuve de modération dans l’usage de la force et de réaliser des progrès sensibles en matière de respect des Droits de l'homme, d’après le site Congo2000. Dans sa corbeille de propos, il a été aussi question d’aide pour lutter contre la corruption, poussant le bouchon jusqu’à demander que les dirigeants s’attaquent aux privilèges fabuleux de certains. En suivant le fil de l’histoire, on remarque qu’à la sortie de leur entretien avec Kabila Jr., KdG et ses collègues (Charles Michel fils de l’autre, Louis et frère de Mathieu, un autre politicien ; Pieter de Crem) se sont refusés à tout commentaire. Ce qui peut laisser supposer, à la lecture de l’entretien accordé à Colette Braeckman par Kabila Jr. que ce dernier a du leur réserver un accueil auquel ils ne s’attendaient point du tout. Que lui ont-ils dit exactement qui l’ait mis dans une telle fureur, fureur qui par la suite transformera nos 3 ministres en carpes devant les journalistes à la présidence ? Sans doute rassuré d’être chez l’ambassadeur de Belgique, donc, en territoire belge, KdG assuré aussi de ne pas se faire manger, laissera tout le B.A-ba de la diplomatie dans un bon verre de mousse belge, il a de nouveau sorti l’artillerie lourde en canardant ses hôtes. « Quel courage ! », disent certains. « Quel culot ! », avancent d’autres. « Il nous insultent, et chez nous en plus ! » plaident les uns. « Il était temps ! », avancent d’autres.

Arrivé en Chine, le sieur KdG enfonce le clou en affirmant péremptoirement qu’il « dispose d’un droit moral de critiques sur les autorités de la RDC » du fait que les départements de la Défense et de la Coopération au développement versent 200 millions d’euros/an à la RDC. Comme nombre d’Africains, je suis d’avis qu’il faut couper ce lien qui ressemble à s’y méprendre entre nos Etats et les puissances coloniales qui en réalité sont parties sans partir. Le bon sens même pousserait n’importe quel individu à avoir un droit de regard sur l’usage réel des sommes d’argent qui sortent de sa besace. Sur ce plan, en mettant toutes les histoires de diplomatie et autres devoir de réserve au placard, je donne raison à 500% à KdG comme disait naguère Mobutu. Sur le plan des droits de l’Homme aussi, je ne peux que le rejoindre. Quand je vois ce qui se passe dans l’Est de la RDC où l’on tue gratuitement, sans que les pouvoirs locaux ne lèvent le petit doigt, je ne peux aller dans le sens du président Kabila. Dans les droits de l’Homme, on a trop tendance à oublier que le fait d’avoir de l’eau potable en fait aussi partie. Disposer de l’électricité quand on vit en ville aussi. De même que manger à sa faim. Dormir dans une habitation moderne au minimum aussi. Mais ce n’est pas KdG de le rappeler à Kabila fils. S’il en arrive à ce point, c’est qu’il y a véritablement maldonne. Il l’a dit lui-même qu’il ne se permettrait pas de le dire aux Chinois, surtout pas chez eux. Tout le monde a pu voir qu’en dehors de l’Allemagne d’Angela Merkel, nul, dans ce sacro-saint occident n’a osé dire son fait aux dirigeants de Pékin au sujet du martyr du peuple tibétain. Mais dès qu’il fut réorienter le compas vers le Sud, on n’hésite pas, le plus souvent à hurler, à crier, à vilipender. Aucun des invités de matinale de la radio rtl n’a eu les c… pour dire au journaliste J.-M. Apathie que la Chine était une dictature. Robert G. Mugabé, lui y a droit, chaque jour, chaque seconde. Si l’on souhaite que ces relations incestueuses cessent, il faut tout redéfinir. Ces histoires d’aides doivent être regardées à la loupe. Comme disait Th. Sankara, la seule aide qui devrait avoir lieu d’être est celle consistant à nous passer de… l’aide ! Et rien d’autre. Que KdG dise vrai ou pas au sujet des 200 millions en question, je note simplement que le gouvernement de la RDC n’en dit rien (sauf erreur ou omission de ma part), ce qui revient encore une fois à lui donner raison ! Faut-il rappeler que la main qui donne est toujours au dessus de celle qui reçoit ? Kabila Jr. qui a dit un jour avoir lu beaucoup de livres sur le Marxisme n’a pas du apprendre cela. C’est fort dommage et je dis à ce frère « bien fait », et comme le dit l’adage, « on n’écrase pas deux fois les c… d’un aveugle ». Espérons que Kabila Jr. et la RDC ne soient pas à nouveau les Gaous de a Belgique.

 

Pour ne pas trop fatiguer les lecteurs, j’invite tout le monde, à commencer par les autorités congolaises à tirer toutes les leçons qui s’imposent suite à cette tempête dans un verre d’eau où deux hommes, en mal de je ne sais quoi, se battent tels des deux coqs dans une basse cour. En tirer les leçons nous permettra peut-être de parler de la prochaine crise entre ces deux pays le plus tard possible.

Obambé GAKOSSO

Commentez cet article
  Nom*   
  E-mail :  
  Sujet :  
   
  Message*  
   
  Votre humeur  
Neutre Idée Question Etonné(e)
Trop drôle Mort(e) de rire Content(e) Clin d'oeil
Attristé(e) Pas content Triste Confus
Dubitatif Cool(e) Honteux Surpris(e)
abo

 
  Copyright © Afrikara.com . Tous droits réservés. R&eacute;alisation <a href="http://www.sakini.com" target="_blank" alt="Toute la Martinique" class="menu">SaKiNi.Com &reg;</a>