<tr bgcolor="#872B06"> <td>&nbsp;</td> <td height="25" bgcolor="#872B06" class="menu"><div align="left">La chorale</div></td> <td height="25" bgcolor="#872B06"><img src="http://www.afrikara.com/Images/ic_chorale.gif" width="29" height="15"></td> </tr>
ACCUEIL
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
 
abosolo.com
Economie sur Afrikara
Les derniers commentaires
  mercier : témoignage vivant d'offres de prêt entre particuliers ( 12 Avril 2017 13H07)
témoignage vivant d'offres de prêt entre particuliers

Ce témoignage est vrai prêt . Je suis une femme avec 3 enfants . Depuis la mort de mon mari , [lire la suite]
  mercier : témoignage vivant d'offres de prêt entre particuliers ( 12 Avril 2017 13H07)
témoignage vivant d'offres de prêt entre particuliers

Ce témoignage est vrai prêt . Je suis une femme avec 3 enfants . Depuis la mort de mon mari , [lire la suite]
  mercier : témoignage vivant d'offres de prêt entre particuliers ( 12 Avril 2017 13H05)
Ce témoignage est vrai prêt . Je suis une femme avec 3 enfants . Depuis la mort de mon mari , je me suis retrouvé en difficulté . Et il avait beaucoup [lire la suite]
  Blandine : crédit financier ( 24 Mars 2017 22H39)
C'EST DU NOUVEAU CHEZ VOUS
Commencer en beauté avec cette promotion surprise.
Avez-vous besoin d'aide financière pour démarrer votre propre entre [lire la suite]
  financement : OFFRE DE PRET SANS FRAIS//financement_en_une_journee@outlook.com ( 24 Mars 2017 19H24)


Offre de prêt entre particulier Très sérieux et très rapide sans frais à avancer Contact direct : (financement_en_une_journee@outlook.com )

Je [lire la suite]
  financement : OFFRE DE PRET SANS FRAIS//financement_en_une_journee@outlook.com ( 24 Mars 2017 19H23)


Offre de prêt entre particulier Très sérieux et très rapide sans frais à avancer Contact direct : (financement_en_une_journee@outlook.com )

Je [lire la suite]
  financement : OFFRE DE PRET SANS FRAIS//financement_en_une_journee@outlook.com ( 24 Mars 2017 19H22)


Offre de prêt entre particulier Très sérieux et très rapide sans frais à avancer Contact direct : (financement_en_une_journee@outlook.com )

Je [lire la suite]
  financement : OFFRE DE PRET SANS FRAIS//financement_en_une_journee@outlook.com ( 24 Mars 2017 19H21)


Offre de prêt entre particulier Très sérieux et très rapide sans frais à avancer Contact direct : (financement_en_une_journee@outlook.com )

Je [lire la suite]
  financement : OFFRE DE PRET SANS FRAIS//financement_en_une_journee@outlook.com ( 24 Mars 2017 19H19)


Offre de prêt entre particulier Très sérieux et très rapide sans frais à avancer Contact direct : (financement_en_une_journee@outlook.com )

Je [lire la suite]
  financement : OFFRE DE PRET SANS FRAIS//financement_en_une_journee@outlook.com ( 24 Mars 2017 19H17)


Offre de prêt entre particulier Très sérieux et très rapide sans frais à avancer Contact direct : (financement_en_une_journee@outlook.com )

Je [lire la suite]
»Ajouter votre commentaire«
»Voir tous les commentaires «

Afrikara rend hommage au grand Homme qu'était Aimé Césaire. Que représentait pour vous Aimé Césaire?
L'un des pères fondateurs de la négritude
l'un des plus grands poètes du XXe siècle
un homme d'action, un militant, défenseur de l'identité nègre
un "éveilleur de conscience" de l'identité Noire
un pont entre les Antilles et la mère Afrique
l'homme politique le plus emblematique de la Martinique
Un homme debout, un Négre avec N majuscule
Autre
 

 Résultats

 Liste des sondages

Développement du secteur privé en Afrique : le rôle attendu des Etats. 
30/04/2008

Le III è colloque d’Afrique SA s’est tenu dans l’enceinte du Sénat français le 24 avril dernier. Cette  association présidée par Mr Mahamadou Sako, ancien Ministre des privatisations du Niger et membre du Conseil d’administration de Deloitte France, est vouée au développement du secteur privé en Afrique. La table ronde autour de laquelle se sont retrouvés des praticiens dans le cadre de cette manifestation, et qui a constitué le clou de la matinée dès 10h30, a permis de dégager un aperçu de l’état des lieux de ce chantier porteur d’espoirs en Afrique.

Success story.

Mr Stéphane Eholie est chef d’entreprise. Il dirige la SIMAT, société ivoirienne de manutention et de transit, créée en mai 2001 avec un effectif de 40 personnes. Sept ans après, l’entreprise qui réalise un chiffre d’affaires de 9.65 millions d’euros, emploie 150 personnes. En décembre 2007, la société est introduite sur l’Euronext (le marché libre français), première entreprise africaine à s’établir sur cette place. Cette opération est réalisée par la cession de 320000 actions à 4.38 euros. L’action vaut aujourd’hui 12.50 euros !

 

Si Mr Eholie 47 ans, ancien de Bolloré où il s’est senti à l’étroit après 10 ans d’activité, peut savourer son succès, c’est qu’il n’a pas ménagé sa peine. Notamment vis-à-vis des banques, dont il se plaint qu’ « elles ne nous suivent pas. » Par exemple « elles prêtent sur 3 ans pour des machines amorties en 10 ans… » L’accusation est lancée. Mme Tall la reçoit de plein fouet, mais ne bronche pas ! Ou plutôt si !

La frilosité des banques.

Pour cette directrice régionale Ecobank de la zone UMOA et du Cap Vert qui ne s’en laisse pas conter, les PME-PMI africaines (a priori excepté la SIMAT, vu son succès fulgurant…) cumulent souvent plusieurs handicaps qui rendent les banques frileuses : un actionnariat essentiellement familial, peu de garanties, pas d’informations financières... En somme beaucoup d’informel ! De plus, poursuit cette sénégalaise qui a passé 17 ans à la Citibank de Dakar, les banques ne peuvent pas financer l’investissement, parce que l’épargne dont elles disposent est courte.

Le rôle attendu de l’Etat.

Un conseiller du président béninois Yayi Boni, intervenant dans le débat, pense quant à lui que l’attitude des banques peut s’expliquer par « les frissons » laissés en Afrique par la faillite des banques de développement. Dans ces conditions, l’investissement en Afrique devrait être financé par l’extérieur à travers l’IDE (investissement direct étranger). A charge alors pour l’Etat, d’améliorer l’environnement juridique et financier des entreprises pour rassurer ces capitaux étrangers. Des paroles qui font écho à celles prononcées plus tôt dans la matinée par Mr Raimi, PCA de Deloitte, pendant son allocution : « l’Etat doit s’assurer que le bon droit est appliqué… »

 

Les clés du problème se trouvent aussi pour Mme. Evelyne Tall entre les mains de l’Etat. Ici, il doit aider les PME-PMI à parler aux banques, par exemple en créant des structures d’accompagnement des entreprises. Ainsi seraient créées pour les entreprises, des passerelles entre la microfinance et la banque. Ecobank est déjà présente sur ce créneau, reste à l’Etat d’amplifier et de systématiser la démarche.

 

Chargé de conclure la matinée, Ibrahim Mayaki (Directeur exécutif du Hub, Plate forme pour le développement rural en Afrique de l’Ouest et du Centre et ancien premier ministre du Niger) saisit la balle au bond pour remarquer l’émergence au cours de la période actuelle de post-ajustements structurels, d’un contexte nouveau qui se décline en une « stratégie » : celle de « réduction de la pauvreté ». Alors qu’ils étaient quasi inexistants dans les cadres précédents, deux acteurs font irruption sur la scène : la société civile et l’entreprise privée. Mais pour que l’essai soit transformé, ils doivent apprendre à se connaître et s’apprivoiser mutuellement, pendant que parallèlement l’Etat s’imprègne de la culture d’entreprise.

 

Comparativement aux années 60 où l’Etat bureaucratique était omniprésent, et à la période qui a suivi où ce sont les bailleurs de fonds qui quadrillaient tous les terrains dans le cadre des ajustements structurels, ce contexte nouveau qui concerne la matrice de définition de nos politiques publiques est, de l’avis de Mr Mayaki, favorable au développement du secteur privé. A condition que l’entreprise privée aide l’Etat à assainir le climat des affaires, par exemple en s’impliquant dans la lutte contre la corruption qui gangrène plusieurs appareils de nos Etats.

JB Minyem

Commentez cet article
  Nom*   
  E-mail :  
  Sujet :  
   
  Message*  
   
  Votre humeur  
Neutre Idée Question Etonné(e)
Trop drôle Mort(e) de rire Content(e) Clin d'oeil
Attristé(e) Pas content Triste Confus
Dubitatif Cool(e) Honteux Surpris(e)
rire

 
  Copyright © Afrikara.com . Tous droits réservés. R&eacute;alisation <a href="http://www.sakini.com" target="_blank" alt="Toute la Martinique" class="menu">SaKiNi.Com &reg;</a>