<tr bgcolor="#872B06"> <td>&nbsp;</td> <td height="25" bgcolor="#872B06" class="menu"><div align="left">La chorale</div></td> <td height="25" bgcolor="#872B06"><img src="http://www.afrikara.com/Images/ic_chorale.gif" width="29" height="15"></td> </tr>
ACCUEIL
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
 
abosolo.com
Société & Politique sur Afrikara
Les derniers commentaires
  Mindjai : Grand Medium Marabout Voyant Maitre Mindjai ( 13 Février 2017 20H42)
Le Medium Voyant Mindjai réunit pour vous les meilleurs services de Médium et occultes, reconnus pour ses dons de voyance et de révélation, la qualité [lire la suite]
  Mindjai : Grand Medium Marabout Voyant Maitre Mindjai ( 13 Février 2017 20H41)
Le Medium Voyant Mindjai réunit pour vous les meilleurs services de Médium et occultes, reconnus pour ses dons de voyance et de révélation, la qualité [lire la suite]
  Mindjai : Grand Medium Marabout Voyant Maitre Mindjai ( 13 Février 2017 20H40)
Le Medium Voyant Mindjai réunit pour vous les meilleurs services de Médium et occultes, reconnus pour ses dons de voyance et de révélation, la qualité [lire la suite]
  gontran hounsinou : SOLUTIONS A TOUS VOS PROBLEME DE VIE ( 03 Décembre 2016 20H53)
SOLUTIONS A TOUS VOS PROBLEME DE VIE
Grand marabout vaudou sorcier de retour d'affection rapide et immédiat
Réalise pour vous des prières de sortilè [lire la suite]
  david : je veux etre menbre de illuminati etre riche dans ma vie ( 09 Novembre 2016 03H18)
salut les cheres parent,freres et soeur je suis un eleve de la 11 annee mais j'ai pas de soutien c'est pour cela je veux etre un menbre d'illuminati a [lire la suite]
  david : je veux etre menbre de illuminati etre riche dans ma vie ( 09 Novembre 2016 03H18)
salut les cheres parent,freres et soeur je suis un eleve de la 11 annee mais j'ai pas de soutien c'est pour cela je veux etre un menbre d'illuminati a [lire la suite]
  david : je veux etre menbre de illuminati etre riche dans ma vie ( 09 Novembre 2016 03H18)
salut les cheres parent,freres et soeur je suis un eleve de la 11 annee mais j'ai pas de soutien c'est pour cela je veux etre un menbre d'illuminati a [lire la suite]
  david : je veux etre menbre de illuminati etre riche dans ma vie ( 09 Novembre 2016 03H18)
salut les cheres parent,freres et soeur je suis un eleve de la 11 annee mais j'ai pas de soutien c'est pour cela je veux etre un menbre d'illuminati a [lire la suite]
  christine monmart : OFFRE DE PRET TRES RAPIDE ( 06 Août 2016 14H17)

Bonjour
J'offre des prêts allant de 5000 à 50000000€
Alors si vous avez besoin de prêt d’argent, n'hésitez pas à me.
contacter directement à m [lire la suite]
  lananal : gXhTFpEUvEYFRVDUIv ( 04 Août 2016 04H04)
5OwJpe Very nice info and straight to the point. I am not sure if this is really the best place to ask but do you guys have any ideea where to hire so [lire la suite]
»Ajouter votre commentaire«
»Voir tous les commentaires «

Afrikara rend hommage au grand Homme qu'était Aimé Césaire. Que représentait pour vous Aimé Césaire?
L'un des pères fondateurs de la négritude
l'un des plus grands poètes du XXe siècle
un homme d'action, un militant, défenseur de l'identité nègre
un "éveilleur de conscience" de l'identité Noire
un pont entre les Antilles et la mère Afrique
l'homme politique le plus emblematique de la Martinique
Un homme debout, un Négre avec N majuscule
Autre
 

 Résultats

 Liste des sondages

Question à 8 milliards € : où va l’Aide Publique au Développement ? 
25/12/2007

A la question de savoir qui aide vraiment qui de la France et de l’Afrique, comme pour faire pièce aux déclarations aventureuses du président français qui s’était cru en terrains suffisamment conquis pour affirmer que la France n’avait pas d’intérêts en Afrique, l’association Survie lève le voile sur les dessous de l’aide publique au développement française. Dans un document de quatre pages de vulgarisation, la nature véritable des flux financiers Nord-Sud est abordée clairement, ainsi que les voies de réformes que sont des nouveaux fondements du financement du développement, la lutte contre la corruption et l’assainissement des politiques France-Afrique. Parmi les propositions iconoclastes, l’annulation des dettes odieuses, la restitution des biens mal acquis, la remise en cause du Franc CFA courroie d’asservissement monétaire, obligation de transparence des multinationales, … Extrait.

Avec 8,2 milliards d’euros alloués en 2006 au titre de l’aide publique au développement (APD), la France se classe au quatrième rang des pays de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques) et au premier rang des pays du G8 en terme de contribution rapportée à son PIB (0,47% en 2006). J. Chirac avait même promis 0,5% en 2007 et 0,7% en 2012, l’objectif fixé par la communauté internationale en 1970. Finalement, l’APD française tournera autour de 0,43% en 2007 et 2008 et Nicolas Sarkozy a repoussé l’objectif des 0,7 % à 2015.

Dans les instances diplomatiques, on n’en finit pas de redécouvrir l’importance du financement du développement, de la lutte contre la pauvreté et la France est souvent au premier rang des donneurs de leçons de vertu. Après le Président Chirac, initiateur (parmi d’autres) de la nouvelle taxation internationale sur les billets d’avion, ce fut au tour de Nicolas Sarkozy de plaider pour un " nouvel ordre mondial " lors d’un discours prononcé à l’ONU le 25 septembre 2007. "Les pauvres et les exploités se révolteront un jour contre l’injustice qui leur est faite" affirmait le président français.

La réalité oblige pourtant à une lecture critique du tableau "idyllique" des engagements français en matière de solidarité internationale. Sur les montants d’abord. Si on exclut la partie allouée aux "opérations de rééchelonnement de la dette des pays du Sud", qui souvent ne permet pas de dégager de l’argent frais dans les pays récipiendaires et qui est en grande partie la résultante de prêts antérieurs contractés en toute irresponsabilité avec des régimes illégitimes et corrompus, l’APD française n’augmente pas. Elle diminuerait même sensiblement (- 90 millions de 2004 à 2005). De plus, le contenu même de l’enveloppe réserve quelques surprises. Elle contient par exemple les frais de bourses accordées aux étudiants étrangers, les coûts administratifs relatifs à l’accueil des demandeurs d’asile, des financements accordés aux territoires d’outre-mer ainsi que des programmes dédiés à la promotion de la francophonie et au rayonnement culturel de la France dans le monde. En définitive, moins de 55% de l’APD seraient constituées de programmes sectoriels ou d’assistance technique, dont la moitié seulement allouée aux pays les moins avancés.

Plus généralement, cette APD française s’inscrit dans une politique de la France en Afrique qui est contestable dans ses objectifs et souvent incontrôlable :

  • cette politique continue à se décider à l’Elysée, avec un contrôle insuffisant du Parlement
  • elle maintient au pouvoir des régimes dictatoriaux et corrompus, peu soucieux du bien être de leur population et qui détournent bien souvent l’aide dont leur pays bénéficie
  • elle est incohérente avec ses objectifs déclarés de solidarité internationale dans sa gestion de la dette des pays pauvres, dans sa politique agricole et dans sa politique au sein des institutions internationales telles que la Banque Mondiale, le FMI (Fond Monétaire International), l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce)...
  • elle a permis aux réseaux de la "Françafrique" de s’intégrer dans les réseaux internationaux aux tendances mafieuses qui ont pour vecteurs la spéculation sur les dettes des pays du Sud, le mercenariat, les ventes illégales d’armes, le pillage des ressources africaines et la criminalité internationale.

Il est donc nécessaire de réformer le dispositif de coopération française au développement, au-delà des timides réformes institutionnelles de 1997 et 2004, et de proposer et appliquer une nouvelle politique extérieure de la France, plus responsable et plus transparente. Ce sont bien les fondements et la légitimité de notre relation avec les pays africains qui doivent se poser à nous aujourd’hui. Conduite à terme*, cette réflexion conduirait sans doute à ternir l’image d’Epinal de " la France, amie et bienfaitrice de l’Afrique ".

En effet si l’on décortique les statistiques économiques, on s’aperçoit que l’argent versé par la France au titre de l’aide est peu de choses en comparaison avec les rapatriements des multinationales, l’argent des trafics menés en Afrique ou même les transferts des migrants africains résidants en France. Le phénomène est identique au niveau mondial où la charité et la générosité affichée par les grandes puissances, qui aiment afficher leur compassion pour le continent africain, est au final bien peu de choses en comparaison à ce que ces dernières font ou ont fait subir à l’Afrique : exploitation des richesses, dette, accords commerciaux iniques, plans d’ajustements structurels et schémas néolibéraux imposés, etc. S’intéresser aux dessous du financement du développement revient donc souvent à tordre le cou à bon nombre d’idées reçues dont la première et la plus répandue est l’affirmation selon laquelle les pays du Nord et la France en particulier " aident " l’Afrique.

 

Lire la suite sur : http://survie-france.org/article.php3?id_article=1034

Afrikara

Commentez cet article
  Nom*   
  E-mail :  
  Sujet :  
   
  Message*  
   
  Votre humeur  
Neutre Idée Question Etonné(e)
Trop drôle Mort(e) de rire Content(e) Clin d'oeil
Attristé(e) Pas content Triste Confus
Dubitatif Cool(e) Honteux Surpris(e)
abo

 
  Copyright © Afrikara.com . Tous droits réservés. R&eacute;alisation <a href="http://www.sakini.com" target="_blank" alt="Toute la Martinique" class="menu">SaKiNi.Com &reg;</a>